Le 1er décembre 2016, s'est tenue à l'Ecole Nationale d'ingénieurs de Tunis une conférence sur les usages du numérique. Cet événement co-organisé par l'Université Virtuelle de Tunis et l'Université de Tunis ElManar , a exploré les « cultures numériques », « la formation aux médias et à l'information. ». De manière plus générale, c'est bien le sens même du numérique à l'université qui s'est trouvé ainsi éclairé. Les conférenciers ont soulevé les questions suivantes:

  • Dans quelle mesure les outils numériques, en transformant radicalement les modes d'appropriation des connaissances, peuvent-ils conduire les enseignants à modifier leur pédagogie ?
  • En quoi cette culture numérique qui engendre un nouveau rapport à l'espace, au temps, aux autres, aux savoirs, invite-t-elle le système universitaire à s'interroger sur son organisation même ?

Une centaine de participant ont partagé leurs réflexions et expériences avec les conférenciers.  

 

 

 

 

M Bertrand Mocquet à présenté les deux thèmes suivant:

-       Vous avez dit transformation numérique dans le Sup’ ?

-       Et dans l’enseignement, le numérique qu’est-ce-que cela change pour nous ?

 

 

M Bertrand Mocquet, co-lauréat du prix PEP’S du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche français en mention soutien à la pédagogie en 2016.

Il est ingénieur Polytech en Informatique Industrielle, diplomé en ressources humaines par l’Université Blaise Pascal Clermont, professeur certifié en Technologie, enseignant à l’Université de Perpignan et doctorant au MICA de l’Université Bordeaux-Montaigne. Vice-Président en charge du numérique à l’Université de Perpignan pendant 4 ans, ancien expert à la Mission Numérique de l’enseignement supérieur, il oriente aujourd’hui ses recherches vers la transformation numérique de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Un autre thème é été présenté par M adel Ben Taziri qui s'intéresse à la formation de formateur en TICE à l'Université Virtuelle de Tunis

Adel Ben Taziri se demande si les ressources numériques constituent de nouvelles opportunités pour le travail, la collaboration et la formation des enseignants. Ildresse le bilan du dispositif IFeL : une plateforme de partage et d'échanges, qui propose des espaces de travail collaboratif pour des formations locales, des parcours de formation au plan national.

Certaines difficultés apparaissent :

  • faire collaborer à distance les enseignants qui considèrent toujours le présentiel comme essentiel ;
  • avoir des professeurs d'un même établissement pour que le travail collaboratif continue après les cycles de formation;
  • pour les formateurs, s'emparer d'un parcours et de ressources qu'ils n'ont pas conçus.

Un parcours de formation gagne d'ailleurs à être conçu par des équipes, de préférence hybrides : formateurs, enseignants et chercheurs.

Le numérique offre la possibilité d'améliorer sans cesse ces parcours.

 

Inscrivez vous à notre newsletter :

Rejoignez nous :

FacebookTwitterDiggGoogle BookmarksLinkedinRSS Feed