Le projet GEOMAG a pour objectif principal de contribuer à mieux organiser et optimiser la gestion du secteur et du territoire agricole et de l’Environnement en Tunisie à travers une meilleure utilisation de la Géomatique.

Sur le plan professionnel, il vise à sensibiliser et mobiliser les cadres des secteurs de l'agriculture et de l'environnement vis-à-vis des enjeux de la qualité, de la norme et de la bonne gouvernance des données géographiques, sous-tendant la compétitivité et l’efficience dans la gestion de la ressource, sensibiliser et apporter aux professionnels concernés une formation professionnelle (FP) adaptée active (formation- action)et créer un vivier d’expertise et de partage d’expérience. 

Sur le plan académique, ce projet vise, à travers l’ingénierie pédagogique, à  concevoir des modules en Géomatique adaptés à la gestion de l'agriculture, des espaces agricoles et de l'environnement au niveau de la formation initiale (FI) destinée à des étudiants dans différents niveaux  (Licence, Mastère, Cycle ingénieur et Doctorat), au niveau de la formation professionnelle continue (FP), comme il est destinée à des professionnels en exercice. Il vise également à construire des ressources en e-learning pour élargir le champ d’attraction des modules à coûts maîtrisés.

Lire la suite : GEOMAG

Stratégies numériques pour la formation doctorale en sciences humaines et sociales en Tunisie.

Ce projet entend contribuer à moderniser le cursus de doctorat en Sciences Humaines et Sociales en Tunisie, en se focalisant sur un aspect devenu crucial de cette formation : le numérique. Les ressources et supports numériques interviennent en effet à tous les niveaux de la formation et de la recherche doctorale en SHS, depuis l’enquête documentaire, le traitement des données, jusqu’à la valorisation du travail effectué.

Concentrer le travail sur la dimension numérique de la formation doctorale en Sciences Humaines et Sociales permet de concevoir et d’expérimenter une action complète de transformation et d’amélioration de la formation doctorale, depuis la définition d’une stratégie numérique au plus près pour la formation doctorale jusqu’au développement d’expériences pilotes, en travaillant des personnes concernées : responsables d’universités et d’établissement, directeurs des écoles doctorales, présidents des commissions doctorales et responsables des centres et unités de recherche, directeurs de thèse et doctorants mais aussi partenaires du monde socio-économique.

Lire la suite : RAQMYET

Internationalisation de l'enseignement supérieur dans les pays de la Méditerranée.

L’objectif du projet est de développer et mettre en oeuvre des stratégies d’internationalisation aux universités.
Le projet vise à renforcer le rôle des établissements d'enseignement supérieur des pays partenaires au sein de l'Espace européen de l'enseignement supérieur (EEES) et de l'Espace européen de la recherche (EER) en renforçant l'internationalisation complète de l'enseignement supérieur dans les pays partenaires afin d'améliorer la qualité de l'enseignement et de la recherche, et d'apporter une contribution significative à la société.

Les principaux groupes cibles du projet sont les universitaires, les chercheurs, les étudiants et les administrateurs qui participent ou souhaitent participer à une collaboration internationale.

Lire la suite : Med2iaH

 

Amélioration de la Gouvernance dans le système de l’Enseignement Supérieur en Tunisie (SAGESSE) coordonné par UNIMED

Le projet vise à contribuer à la modernisation de la gestion de l’enseignement supérieur et à l’amélioration de la gouvernance en Tunisie, en renforçant les mécanismes d’assurance qualité de la formation universitaire et de la gestion financière des universités ainsi qu'en optimisant la gestion des ressources.

Les systèmes d’ES, en Europe et au sud de la Méditerranée, comme en Tunisie, sont appelés à contribuer plus activement à la compétitivité de l’économie de leurs pays tout en continuant à assumer leurs missions de production des connaissances en faveur de la croissance et du développement socio-économique régional et national. Pour cela, les universités ont besoin d’innover pour fournir le type d’éducation qui offrira à leurs diplômés une meilleure employabilité.

Lire la suite : SAGESSE

 

L’objectif du Projet e-LIVES (e-Learning Innovative Engineering Solutions) est de fournir des outils afin d’améliorer la qualité des formations à distance dans le domaine des sciences dures.

L’originalité consistait à proposer aux étudiants d’utiliser un laboratoire de travaux pratiques à distance, c’est à dire de manipuler de vrais instruments de chez eux ou de n’importe quelle connexion Internet.

L’idée est qu’à la fin du projet, chaque partenaire se sent capable de lancer une formation à distance comprenant un laboratoire de TP à distance. Chaque université développera le même TP en parallèle. Si ce TP fonctionne à distance, le partenaire aura alors acquis toutes les compétences nécessaires et pourra en créer de nouveaux.

Lire la suite : e-LIVES

Inscrivez vous à notre newsletter :

Rejoignez nous :

FacebookTwitterRSS Feed